Les Huiles d'Olives Extra Vierges Focus n°13

Saveurs d'Espagne

Décembre, les premières huiles d’olive primeur extra vierge 2017 sont disponibles !

Récemment élaborées, les huiles d’olive espagnoles vous apportent une palette de saveurs incomparables et sont aussi excellentes pour la santé.

Contactez les producteurs sur votre plateforme professionnelle saveurs-espagne.fr
ACEITE LAS 7 ENCINAS

Les huiles d’olive Las 7 Encinas proviennent de la région de Tolède, dans ce microclimat exceptionnel, entouré d’un environnement préservé, les variétés Picual et Arbequina donnent des huiles d’une qualité exceptionnelle.

AGUINA PIPERRAK

Agiña Piperrak, au Pays Basque, a remis en culture des oliviers centenaire de la variété locale Arróniz. Une variété particulière qui offre une huile en teneur élevée en acide oléique, une amertume et un piquant moyen amer, une haute teneur en polyphénols.

CASAS DE HUALDO

Proche de Tolède, l’oliveraie Casas de Hualdo, primée comme le plus beau paysage oléicole au monde, cultive quatre variétés, Arbequina, Picual, Manzanilla et Cornicabra, pour des huiles premium, équilibrées, riches en nuances, monovariétales ou assemblages.

ECOFICUS

Les figues produites en Estrémadure, en BIO, sont la spécialité de Ecoficus. Mais depuis 2015, Ecoficus propose aussi une huile d'olive extra vierge, également certifiée BIO, élaborée exclusivement à partir des oliviers de son domaine, Los Llanillos, une production très limitée.

HACIENDA QUEILES

L’huile d’olive Arbequina de Hacienda Queiles est élaborée comme un grand vin, une évidence pour ce moulin situé au nord de l’Espagne, en Navarre.

ISUL

Un producteur qui travaille une seule variété d’olive, Arbequina, en BIO. Production limitée et top qualité, au nord de l’Espagne, dans la province de La Rioja.

LA CHINATA

La Compañía Oleícola Siglo XXI, S.L., « La Chinata », fondée en 1932, propose une gamme d’huiles d’olive premium et un large éventail de produits destinés aux épiceries fines « La Chinata sélections des Gourmets ».

OLEOMILE

Située au nord de valence, Oleomile, dont l’expérience et le savoir-faire proviennent de générations familiales successives, élabore des huiles extraordinaires à partir de variétés d’olives locales.

L'huile d'olive, une belle histoire

L'olivier

La culture de l’olivier trouve son origine au moyen orient, il y a plus de 5.000 ans, elle s’est ensuite étendue vers l’ouest, en suivant le bassin méditerranéen.

A partir d’arbustes sauvages, appelés Azebuches en Espagne, les premiers cultivateurs de la péninsule ibérique sélectionnaient déjà les arbres présentant les meilleures caractéristiques selon les zones, les rendements, leur adaptation à la terre, etc...

L’olivier, Olea Europea, a été introduit dans la péninsule ibérique par les Phéniciens et les Grecs pendant les premiers siècles av. J.-C.

Les Romains ont développé sa culture en contribuant à l’amélioration des techniques de production. Le commerce des huiles d’olive a joué un rôle majeur dans le développement des échanges en méditerranée.

Les huiles de la province romaine d'Hispania étaient considérées comme les meilleures et la provnece était le plus grand fournisseur de Rome et de beaucoup d’autres parties de l’Empire. Depuis l’Antiquité, l’Espagne est le premier fournisseur de l’Europe et de nombreux autres pays.


La culture des oliviers

L’olivier, arbre typique du bassin méditerranéen à croissance lente, a besoin d’une grande luminosité et d’un climat aux hivers doux, aux automnes et printemps pluvieux et des étés très chauds et secs.

Une fois planté, les premiers fruits n’apparaissent qu’après 5 à 10 ans. Son plein développement débute à partir de 20 ans et la pleine maturité, les meilleurs rendements, se situent à un âge de 35 à 100 ans et même jusqu’à 150 ans.

A partir de 150 ans l’olivier présente un rendement plus inégal.

Les champs d'oliviers
Les fleurs d'olivier

L’olivier fleurit au printemps, de petites fleurs blanches, autant d’olives, se forment sur les branches et son fruit, l’olive, commence à se former et à murir en passant du vert au noir, depuis l’été jusqu'à la fin de l’automne et début de l’hiver, période où la récolte débute.

Celle-ci est essentiellement manuelle. A l’aide de grandes cannes ou de « peignes » comme de grandes fourches, on fait tomber les olives sur des toiles préalablement installées aux pieds des oliviers. On arrive à mécaniser, partiellement, cette production lorsque l’on met en œuvre des appareils qui font vibrer les troncs pour faire tomber les olives.

Si l’on compare la production des huiles d’olive avec celles des autres huiles végétales, il faut souligner le caractère artisanal de cette production qui suppose un déploiement de main d’œuvre considérable pour une récolte qui s’effectue arbre par arbre.

La culture des oliviers

L’excellence de la production espagnole

L’Espagne bénéficie d’une étonnante diversité de climats et de microclimats, de zones géographiques variées, qui présentent des types de sols très divers. Ces conditions, ajoutées au grand nombre de variétés d’olives utilisées dans l’élaboration des huiles d’olive, permettent d’offrir une large gamme d’huiles d’olive aux arômes et aux saveurs sans équivalent.

L'olive

Cette expertise et cette tradition millénaire ont suscité le développement de nombreux moulins qui, à côté des grandes entreprises et coopératives, produisent des huiles d’olive extra vierge issues de terroirs aux conditions optimales de production.

De l’oliveraie au moulin, ces producteurs sont attentifs à toutes les phases de production, soin des oliviers, souvent cultivés en bio, excellence des huiles, récoltes précoces pour obtenir les meilleures saveurs et préserver les caractéristiques organoleptiques. L’huile préssée est stockée dans de grandes citernes à l’abri de l’air et embouteillée seulement lors des commandes des clients.

L'huile d'olice espagnole

La production espagnole en quelques chiffres

À l’heure actuelle, l’Espagne est le premier pays producteur et exportateur mondial d’huile d’olive.

Plus de 260 variétés d’oliviers sont cultivées en Espagne, la production est répartie entre plusieurs régions :
l’Andalousie représente la plus grande zone de production avec 80 %, Castille-la Manche 8 %, l’Estrémadure 5 %, la Catalogne 3 %, le reste de l’Espagne 4 %.

300 millions d’oliviers, de très nombreux sont centenaires, couvrent plus de 2 millions d’hectares, cette superficie représente plus de 25 % de toutes les cultures d’oliviers au monde.

L’Espagne fournit, selon les Douanes, environ 70% de la consommation française d’huile d’olive, en effet, les quelques 3.000 tonnes produites dans le sud de la France sont largement insuffisant pour satisfaire une consommation évaluée à plus de 100.000 tonnes.